SOPHIE, LA CHANCE pour NANTES

SOPHIE, LA CHANCE pour NANTES
Osez la Révolution Citoyenne!

dimanche 1 janvier 2012

l'écrêtement de l'indemnité d'un élu nantais

 Je vous adresse à tous mes meilleurs vœux pour cette année 2012 et espère avoir le plaisir de vous rencontrer encore plus souvent dans nos quartiers.

2012 : année politique surtout pour moi et l'équipe d'Ensemble pour Nantes, car nous participerons à toutes les élections à venir, en continuant comme depuis 2008 à aller à votre rencontre sur le terrain.
il y aura beaucoup à dire à la reprise et dés les premières semaines de janvier, je vous donnerai quelques exemples des décisions prises par le Ville en Conseil Municipal de Nantes du 12 décembre 2011, délibérations que vous ne lirez pas dans les journaux...

c'est le cas de l'écrêtement d'une élue socialiste du conseil municipal: l'écrêtement est la règle qui plafonne les indemnisations des élus en cas de cumul de mandats.
"Monsieur le Maire, Chers collègues,
C’est Noël avant l’heure pour deux élues de la majorité !
Cette délibération est pour nous l’occasion de dénoncer cette pratique largement répandue à Nantes, celle de l’écrêtement, c'est-à-dire reverser une partie des indemnités perçues par un élu au-delà de ce qu’autorise la loi en raison du cumul des mandats , à d’autres élus.

Si la loi impose en effet cet écrêtement, elle laisse toute liberté au Conseil Municipal quant à la manière d’utiliser ces sommes, qui sont des fonds publics ;
Quelle est la justification de l’augmentation de salaires pour ces élues, dont le mérite, je le précise, n’est absolument pas remis en cause?
Ont-elles des missions supplémentaires par rapport à leurs collègues ?
Cette pratique nous semble choquante, en particulier en période de crise car il s’agit d'argent  public. Plutôt que de bénéficier à certains privilégiés, celui-ci devrait retourner dans les caisses de la ville, dans un souci de vertu républicaine.
N’est-il pas étrange lorsqu’on se fait le défenseur de la transparence politique et du respect des dépenses publiques, de répartir ces sommes qui en réalité ne vous appartiennent pas , comme s’il s’agissait de répartir des primes de Noël ?
Opposés à ces pratiques et à l’opacité qui les entoure, nous voterons contre cette délibération. »
Réponse orale en conseil municipal: ce versement est "légitime" pour ces élues.Circulez, il n'y a rien à voir...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire