SOPHIE, LA CHANCE pour NANTES

SOPHIE, LA CHANCE pour NANTES
Osez la Révolution Citoyenne!

samedi 7 janvier 2012

le chronobus -suite du feuilleton-

Conseil municipal du 12 décembre à Nantes: je pose une question d'actualité (en réalité j'ai déposé cette question il y a une semaine au cabinet, afin de laisser le temps aux services (ou au cabinet?) de rédiger une réponse , qui sera distribuée à l'un de mes collègues de la majorité en cours de conseil...)

 
"Monsieur le Maire, mes chers collègues,

Le projet Chronobus, voté par le Conseil Communautaire de Nantes Métropole, est un projet de plus de 54 millions d’euros (+ 11 millions supplémentaires votés en conseil de la métropole) Il impacte donc particulièrement les finances de la Communauté Urbaine dont nous faisons partie en tant que Ville centre.

Mais il impacte également l’aménagement de la ville de Nantes de manière très importante dans certains secteurs. Cela aurait pu être l’occasion de mettre en place une concertation des nantais. Pourtant ,de tous les points de vue, celle-ci a été un échec.

Tout d’abord, aucune information ou discussion n’a été organisée au sein du Conseil Municipal. Les élus de l’opposition n’ont par ailleurs été informés d’aucune réunion publique, contrairement aux élus de la majorité.

Ensuite, la « démarche de projet adoptée » a été de « saucissonner » par tranches de voiries les réunions publiques, sans jamais proposer une vision d’ensemble des projets. Pour ma part, j’en suis à 4 réunions sur les lignes 22 et 56 sur le seul tronçon ouest de la ville.  
A ces réunions, seuls étaient invités les habitants ayant reçu des invitations dans leurs boites aux lettres.  L’information, incomplète, était parfois relayée par la presse ou le site internet de Nantes Métropole. Et la distribution des invitations aux réunions a été très sélective selon les quartiers, et les rues.
Assurer une information claire dans tous les quartiers pour réunir les habitants impactés directement ou indirectement par les nouveaux aménagements aurait permis à la ville de mener ces travaux en toute transparence.

Enfin, les Conseils de quartiers ont été lancés, à grands coups de publicité, afin de remplacer les Conseils Consultatifs de Quartiers. Nouveaux fers de lance de la démocratie participative à la nantaise, n’ont pas été consultés sur ces aménagements.
Travailler avec les Conseils de Quartiers aurait permis aux habitants d’avoir une information précise, et aux services de mieux connaître le fonctionnement des quartiers et les déplacements des habitants « dans la vraie vie ».

Face à ce constat d’échec, pourriez-vous me préciser s’il est prévu de mettre en place d’autres moyens d’information pour cette question encore méconnue des Nantais, avant que l’enquête publique soit ouverte ?"

Réponse : la concertation "a été largement suffisante" , des réunions spécifiques ont eu lieu avec "les associations et les commerçants des quartiers"
les informations sur ces réunions n'ont pas été sélectives , même si quelques dysfonctionnements ont été notés.

Rassurez-vous donc, riverains et commerçants qui m'ont sollicitée: l'information a bien fonctionné! l'auto satisfaction est plus importante que vos inquiétudes;

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire