SOPHIE, LA CHANCE pour NANTES

SOPHIE, LA CHANCE pour NANTES
Osez la Révolution Citoyenne!

vendredi 4 décembre 2015

2. SERVIR LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE : propositions


Sophie van Goethem tête de liste 44 Crédit photo DLF
Exclue des débats télévisés , la liste régionale de « Debout la France » pour les Pays de La Loire  liste citoyenne de société civile, a élaboré un projet de bon sens, en tirant expérience de nos propres expériences, et basé sur un principe 
 « Servir sans se servir »
Servir  l’emploi et le développement économique dans la proximité
Sans se servir : une gouvernance exemplaire



2. Pas d’emploi sans développement économique durable

La région doit s’engager sur un développement économique durable, c’est son rôle de proximité. Or, pas de développement économique sans entreprises.

-Nous apporterons une aide financière au démarrage des TPE/PME-PMI un  appui à la gestion de ces nouveaux modèles économiques et un support en gestion pour protéger en particulier no start-up des "récupérations" étrangères (exemple BlaBlaCar entreprise vendéenne rachetée par une entreprise américaine).


- Nous ciblerons spécifiquement la Recherche et Développement  de nos entreprises  en favorisant les CIFRE (conventions industrielles par la recherche)  

-Nous dynamiserons  les nouvelles formes d’emplois pour aider les TPE/PME-PMI : en aidant et facilitant le co-emploi, les groupements d’employeurs sur le territoire.

 -Nous développerons une politique régionale  de nos brevets, en soutenant les chercheurs et les entreprises.

-Nous donnerons priorité aux artisans, commerçants, agriculteurs et PME de la région dans les marchés publics.

     - Nous souhaitons faciliter les échanges internationaux pour nos entreprises :
       Nous favoriserons l’exportation de nos produits et mettrons en place une 
       cellule de« veille » concernant les normes internationales.

      - Le développement économique doit se faire en proximité 
        Nous développerons  des zones franches non urbaines pour redynamiser les  territoires en dehors des grandes villes ou métropole et favoriser l'installation des jeunes actifs.

      - Nous soutiendrons tous les secteurs d’activités  mais soutenir ne suffit pas, il faut mettre en œuvre les moyens d’un développement durable.
 Tel que le secteur innovant des énergies renouvelables :
     énergies renouvelables : méthanisation, carburant GPL, photovoltaïque,algues... : il faut    aider ces entreprise à passer à un nouveau  modèle économique durable.Actuellement, beaucoup de projets, d’aides publiques, mais peu de résultats significatifs en termes de développement économique.  le secteur économique des éoliennes est chinois, norvégien, allemand, celui du voltaïque est aussi chinois, Altsthom (sauvé par l’Etat il y a quelques années) vient d’être racheté par Général Electric.La méthanisation est aussi un modèle innovant, non développé (Mayenne : une entreprise qui n’a pas été soutenue et qui a fermé, faute d’aides et de conseils).
     l’Économie Sociale et solidaire (aide à la personne, insertion …) doit être particulièrement soutenue , dans une logique de proximité . Depuis deux ans , les emplois à la personne ont  particulièrement baissés,alors qu'ils sont primordiaux pour l'avenir.
     -Nous développerons une démarche territoriale globale prenant en considération le développement économique et social, pour pallier au manque de cohérence entre les politiques et les compétences de tous les partenaires
   -Nous mettrons en place une conférence de  l’ESS pour décider une politique répondant aux besoins de la région à partir des acteurs de terrain.

SERVIR sans se substituer !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire