SOPHIE, LA CHANCE pour NANTES

SOPHIE, LA CHANCE pour NANTES
Osez la Révolution Citoyenne!

vendredi 4 décembre 2015

1. SERVIR l'EMPLOI : propositions de Debout la France



crédit photo SvG
Exclue des débats télévisés , la liste régionale de « Debout la France », liste citoyenne de société civile, a élaboré un projet de bon sens, en tirant expérience de nos propres expériences, et basé sur un principe 
 « Servir sans se servir »

Servir  l’emploi et le développement économique dans la proximité
Sans se servir : une gouvernance exemplaire

1. SERVIR l’Emploi   : entrer en guerre contre le chômage
Principale inquiétude pour tous : le chômage ne s’enraye pas, même dans notre région, malgré les promesses et la baisse en Europe : c'est l'échec de la politique socialiste.

-Nous organiserons une « cellule de combat » 
      C’est l’occasion de mettre en place une véritable  « cellule opérationnelle » pour combattre le chômage, avec l’ensemble des organisations professionnelles de la Région . La loi NOTRe donnant la compétence de coordonner les organismes publics de l'emploi -Pole Emploi, Cap Emploi, Missions locales, PLIE -nous utiliserons au maximum ces outils pour l'Emploi.

-Nous mettrons en place un « Grand Plan de l’Alternance »
Pour les jeunes et les moins jeunes, l’alternance formation théorique/ formation pratique est la meilleure solution aujourd’hui, à tous les niveaux, pour recruter des salariés compétents dans toutes les entreprises, avec les outils existants.
*l’Apprentissage comme outil de lutte contre le chômage des jeunes: 
aujourd'hui la Région des Pays de La Loire a peu investi dans l'apprentissage, elle s'est contentée de reverser les fonds de la taxe d’apprentissage (effeort net : 30 millions uniquement).
nous remettrons en action l’aide aux entreprises pour l’accueil d’un apprenti, sans limite de seuils d’effectif. La région PS a en effet baissé les aides aux entreprises : elle a même fait des « économies » sur le budget apprentissage et s'en est  même vantée!(conférence de presse de la Région février 2015)

 *L'apprentissage est essentiellement en baisse chez les sortants du collège( Dares février 2015) : il faut donc sensibiliser les collégiens à l’apprentissage. 

*le développement de l’apprentissage en enseignement supérieur doit être développé.
 
*Nous aiderons les entreprises avec un « service support », facilitateur, simplificateur, pour utiliser les contrats de professionnalisation pour tous, afin de faciliter les reconversions professionnelles et l’acquisition de nouvelles compétences.

*Nous développerons la professionnalisation des tuteurs, en aidant toutes les entreprises jouant le jeu de l’alternance.

*Nous accueillerons  des alternants dans les tous les services de la région
Dans une démarche de formation et d’expérience, dans une démarche de responsabilité de la collectivité publique. (Proposition récurrente de notre liste Société Civile aux élections municipales et départementales)

-Nous faisons le choix de l’emploi durable : Développer l’emploi n’est pas créer des contrats aidés payés par les fonds publics.

-Nous développerons la Formation professionnelle financée par les entreprises, au plus près des demandes des entrepreneurs,  des artisans, des agriculteurs, des associations, soutenir les jeunes et moins jeunes qui ont l’esprit d’entreprise.

la formation professionnelle doit être soutenue en lien avec les emplois proposés sur le territoire : la formation professionnelle doit répondre aux besoins des entreprises et non le contraire.

-Nous simplifierons les recours aux organismes de formation, et assurerons un contrôle sur l’efficace de ces financements. Aujourd’hui, système opaque, illisible, sans véritable contrôle des fonds publics et des résultats.

Un programme de bon sens et un retour logique des aides vers les entreprisses qui financent apprentissage.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire