SOPHIE, LA CHANCE pour NANTES

SOPHIE, LA CHANCE pour NANTES
Osez la Révolution Citoyenne!

dimanche 22 juin 2014

Il vaut mieux tard que jamais ! Nantes se dote d’une "charte de déontologie des élus municipaux" (partie 1)

 
La  Ville de Nantes est dirigée depuis 1989 (un quart de siècle) par des élus socialistes.
Et pourtant  ce matin 23 juin 2014, la maire socialiste propose une Charte de déontologie des élus au Conseil Municipal!
La première réaction  est évidente :
Pourquoi maintenant, après 25 ans en place, sur un territoire où le parti socialiste à tous les pouvoirs, la maire propose-t-elle cette Charte ?
Est-ce un aveu ? Y aurait-il eu des dérapages dans l’exercice des missions ces dernières années? Qui peut croire , à commencer par l’opposante notoire que je suis, que des élus  socialistes n’auraient pas agit au service de l’intérêt général ? Je ne peux l’imaginer….


Intelligemment amené, ce positionnement de « transparence » est en vogue depuis quelques mois, les affaires politiques aidant (le spectacle de Jérôme Cahuzac, ministre socialiste délégué au Budget combattant la fraude fiscale restera symbolique) ayant  décrédibilisé les élus locaux. Encore plus intelligent, le choix d’une Charte n’engageant que ceux qui la croient, ne peut entrainer de sanctions. Ce qui n’aurait pas été le cas d’un arrêté de la maire.

Il s’agit de reprendre la main pour la maire de Nantes, adjointe au maire, puis première adjointe lors du précédent mandat, pour faire croire au « grand renouveau » : Après avoir nommé 25 adjoints, le maximum légal possible, mais aussi quelques chargés de missions (où est la liste ?) en période pourtant difficile, l’objectif est de faire passer un message : tout est nouveau à Nantes , tout va s’arranger!…même si les élus en charge des plus gros dossiers sont toujours les mêmes…Devront-ils changer de coiffure ou porter la barbe pour faire passer un nouveau message positif de sécurité pour tous les habitants, de baisse d’ impôts, de soutien au développement  économique de la ville ???

Gageons que les débats seront savoureux demain !!! Ou tout au moins que l’opposition ne se laissera pas aveuglée par cette fumée d’affirmations reprenant la loi déjà applicable, mélangeant les notions de contrôle des élus émanant des entreprises (et les autres ?) et l’obligation de discrétion des agents publics datant de 1983 , les cadeaux et la co-construction des politiques publiques...

Mais rassurons nous, citoyens nantais, aucune révolution n’est prévue à ce niveau en juin 2014: nous n’aurons pas les informations que nous attendons,simplement un faux évènement:
Qui est déjà élu, qui est nommé ou élu dans des structures dépendantes de la ville ou de la Métropole, qui est chargé de missions ? 
La transparence est d’une communication simple. Une simple décision de la maire, une réelle communication sur le site internet de la ville et dans les médias…mais l'art est si difficile!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire