SOPHIE, LA CHANCE pour NANTES

SOPHIE, LA CHANCE pour NANTES
Osez la Révolution Citoyenne!

jeudi 20 mars 2014

Lettre ouverte du MEDEF 44

Le MEDEF 44 a réalisé une étude faisant apparaître les préoccupations et souhaits des entrepreneurs (doc.l'informateur judiciaire 14 03 14 p.4):
Ceux-ci se plaignent du manque de concertation avec les acteurs économiques, de la pression fiscale, d'un manque de maîtrise des dépenses publiques, des problèmes d’accessibilité de la ville et d'insécurité.
Nous avons adressé au MEDEF 44 et aux journaux locaux notre positionnement sur ces sujets, sujets qui sont la trame de notre projet  déposé au siège de l'organisation syndicale...

Monsieur le Président,
J’ai  pris connaissance par les médias de votre "lettre ouverte aux candidats à l’élection municipale sur Nantes et sa métropole", et plus précisément des quatre points majeurs sur lesquels vous souhaitez attirer mon attention.
Mon équipe et moi-même voulons vous assurer de notre prise en considération dans notre programme pour la prochaine mandature à Nantes et Nantes Métropole, de votre lettre ouverte ainsi que des points saillants que vous soulevez, et souhaitons, par ce courrier, vous en apporter la matérialisation.
Il me semble, en effet, qu’au sein de nos 264 propositions (cf programme détaillé de Sophie van Goethem « La Chance pour Nantes »), celles concernant l’emploi, l’économie et la gouvernance répondent très majoritairement à vos attentes, et plus particulièrement sur les quatre points que vous mettez en exergue.
Je vous propose de les reprendre en les classant par ordre de priorité dans l’action que nous entendons mener dès l’élection passée :  

1/ Baisse de la pression fiscale locale
J’ai pris un engagement très fort, qui sera mis en place dès le premier conseil municipal, de baisser la part de la fiscalité municipale de 5%. Cette baisse sera applicable dès le budget 2014 et correspond à une minoration de 10 millions d’euros du budget communal.
Avec mon équipe nous avons identifié les gisements d’économies permettant de tenir ce budget, qui par ailleurs équivaut au budget de 2012, et savons comment le mettre œuvre sans pour autant obérer la capacité de la municipalité à soutenir et investir dans des projets créateurs de valeur ajoutée et de richesse pour notre territoire et nos entreprises.
Ce budget sera maintenu sur l’ensemble de la mandature à ce niveau (ce que nous appelons un « budget de crise ») car il nous semble indispensable que la municipalité puisse montrer l’exemple de la modération budgétaire. Celle-ci passera par une rationalisation des dépenses de fonctionnement et notamment par le non remplacement d’agents municipaux partant à la retraite. Cela nécessitera une réorganisation de l’organisation municipale et territoriale. Nous y sommes résolus tout comme vous.

2/ Simplification de l’environnement réglementaire et de fonctionnement de Nantes...
3/ Concertation et gouvernance...
4/ Mise en œuvre du développement futur de notre territoire, économie et emploi local...
......suite de la réponse cliquez sur "Plus d'Infos"


suite de la réponse adressée au Président du MEDEF

2/ Simplification de l’environnement réglementaire et de fonctionnement de Nantes

Nous avons parfaitement conscience du carcan administratif et réglementaire qui pèse sur la ville. Je souhaite revoir très rapidement la gouvernance et les modalités d’action de la municipalité.
Notre objectif prioritaire est de redonner à Nantes une attractivité économique et je souhaite que Nantes puisse, sur ma prochaine mandature, être un territoire d’accueil de sièges sociaux, pas seulement par création  mais aussi par implantation d’entreprises venant de l’extérieur.

Pour cela, outre l’impact de la fiscalité, nous souhaitons que Nantes rationalise et coordonne les travaux de voirie et en profite pour installer les réseaux du futur (fibre optique haute débit par exemple), que le plan de circulation soit revu pour favoriser et fluidifier les échanges sur la métropole, que les tarifs d’accès aux transports en commun pour les salariés et les clients soient revus, et que le stationnement soit rationalisé et favorisé en centre ville (accessibilité des parkings,…).
Notre objectif est donc, tout comme vous l’exprimez, de simplifier l’action municipale sans ajouter de la réglementation à celle actuelle, mais au contraire en revenant sur celles qui ne servent pas à l’objectif de dynamisation de notre ville.
Il s’agit d’un engagement qui me tient à cœur et qui est intégralement partagé par l’ensemble de mes colistiers.

3/ Concertation et gouvernance

Il est indéniable que l’action municipale actuelle manque de concertation réelle et d’écoute. Je le vis au quotidien comme élue d’opposition au conseil municipal actuel.

Ma volonté forte et inoxydable est de redonner à la gouvernance de cette ville transparence, écoute et concertation.
Nous nous engageons à ouvrir le conseil municipal pour que les débats soient tous publics et que l’avis de personnes extérieures soit porté et écouté. Je m’engage à ce que les besoins de toutes et tous soient pris en compte et que l’action municipale soit résolument animée par la concertation. Il est évident que les entreprises et leurs dirigeants seront des interlocuteurs indispensables à la conduite de l’action municipale et je vous assure de vous y associer lors de chaque dossier vous impactant.
De même nous écouterons les usagers, les associations et les conseils de quartier dans un esprit de rassemblement des volontés autour du projet de développement de notre ville et métropole. Vous aurez votre contribution à y apporter, et nous comptons sur votre participation qui, je l’ai compris, est dors et déjà acquise.

4/ Mise en œuvre du développement futur de notre territoire, économie et emploi local

Je partage avec vous l’idée que présider aux destinées d’une commune c’est aussi prévoir son avenir. Notre ville a besoin de se projeter dans l’avenir. C’est ainsi que, dès le premier jour, je me suis inscrite dans la volonté résolue de rationaliser l’action municipale mais tout en continuant à développer des projets d’investissements productifs porteurs de croissance et de valeur ajoutée pour le territoire.
C’est ainsi que je suis favorable à la poursuite de l’installation de l’aéroport à Notre de Dame des Landes. De même, si je suis réservée sur l’opportunité du déplacement du CHU sur l’Ile de Nantes, la décision de l’Etat doit être respectée, mais je resterai très vigilante sur le budget impactant Nantes métropole et les répercussions du déplacement du M.I.N. 

Enfin, je suis résolue à lancer des études et une concertation autour de deux grands projets structurants pour notre métropole car générateurs de gain de temps et créateur d’une image reconnue au niveau internationale :
- un pont transbordeur moderne pour franchir la Loire en centre ville, comme élément  d’attractivité 
- un tunnel nord/sud pour désengorger le périphérique ainsi que les ponts de Cheviré et de Bellevue.

Bien évidemment nous continuerons également de développer un terreau fertile à l’accueil d’entreprises en renouant des liens forts avec les établissements  d’enseignement supérieur, en participant activement aux clusters technologiques de la métropole, et en soutenant les initiatives que vous pourriez nous proposer dans le cadre de la politique de concertation économique que je veux mettre en place.

Ainsi que vous l’indiquez, Monsieur le Président, mon engagement et celui de mes colistiers dans cette élection municipale montre notre attachement à notre ville, tout comme vous et les adhérents du Medef 44 à Nantes. C’est pour cela que je présente une liste composée de femmes et d’hommes ayant une activité professionnelle en dehors de la sphère politique, et qui compose une équipe soudée en prise avec les réalités économiques, sociales et environnementales de notre métropole. Nous avons étudié les forces/faiblesses, opportunités/menaces de Nantes et avons construit un programme réaliste, cohérent et budgété. Nous sommes en capacité de le mettre en œuvre immédiatement.

J’espère que vous trouverez, dans nos propositions, les réponses que vous attendiez, et je reste, ainsi que la liste que je conduis, à votre disposition pour tout échange complémentaire.

Je vous saurais gré, Monsieur le Président, de faire suivre à vos adhérents ce courrier afin qu’ils puissent se faire  une opinion sur les propositions que nous entendons mettre en œuvre dans l’ouverture et la concertation avec vous.
  
En vous en remerciant par avance,
Cordialement,

Sophie van Goethem
Liste La Chance pour Nantes

1 commentaire:

  1. Je trouve intéressante votre proposition d'une liste de candidats exerçants une profession ou activité pas politique, ayant une expérience de la vie, donc à l'image de notre société; important pour nous représenter :défense de la famille et des conditions économiques pour vivre et travailler à Nantes sont importants. Raymond LB.

    RépondreSupprimer